Blog d'une maman italienne à Montpellier


3 Commentaires

Befana contre la Galette des Rois

Ça y est on est à la fin des vacances de noël, avec tout ce que nous avons mangé nous sommes prêts à rouler dans les rues de Montpellier. Noël se conclu par la fête de l’épiphanie, dont un proverbe italien dit : « L’epifaniatutte le feste si porta via ».

Seulement en France c’est le premier dimanche de janvier et en Italie c’est toujours le 6 janvier et c’est un jour férié. Donc c’est toujours la guerre entre les deux traditions, donc nous avons choisi de parler des deux.

Dimanche nous avons acheté la Galette des Rois et un Royaume (gâteau typique du sud de la France, une couronne briochée à la fleur d’orangé avec des fruits confits) naturellement dans les deux gâteaux il y a une fève cachée dedans et une couronne.

BLOG9

C’est à l’enfant de choisir à qui va la part de gâteau et qui trouve la fève sera la reine ou le roi (pour la faire facile et un peu par hasard nous avons eu un petit roi et une petite reine) ! C’est un jeu qui amuse bien les enfants et les adultes et on se régale en la mangeant.

En Italie la tradition est complètement différente, depuis que je suis petite avec mes sœur on prépare nos grosses chaussettes de noël et on les accroche à la cheminée (ou sur la hotte) on laisse un petit mot de remerciement et la nuit la sorcière Befana passait et nous remplissait les chaussettes avec des bonbons, chocolats et un peu du charbon (sucre coloré en noir au gout de réglisse), parce qu’on n’était pas toujours très sage.

calze-per-la-befana12

Le matin du 6 on se réveillait et on criait de joie et avec mes sœurs, on vidait sur la table le contenu de la chaussette pour voir si on avait exactement les mêmes choses, puis on se la gardait comme un trésor dans notre chambre.

Lire la suite


1 commentaire

Idées pour un joli calendrier de l’avent.

Ça y est novembre est terminé et décembre ouvre la porte à la magie de noël.

Tous les enfants font le compte à rebours en attendant le grand jour, et pour le rendre encore plus sympa on utilise souvent le calendrier de l’avent.

Tout le monde ne sait pas que cette tradition nous vient de l’Allemagne à partir des années 20. En fait l’histoire raconte qu’à la fin novembre un enfant de nom Gerhard Lang demandait chaque jour à sa mère combien de jour restaient avant Noël, alors un jour la maman de Gerhard a eu une très bonne idée : Elle avait préparée et déposée 24 biscuits épices sur un carton, un pour chaque jour, et lui dit « tu en mangeras un par jour et une fois terminé tu seras que c’est noël ! »

Une fois devenue grand, Gerhard désirait que cette tradition de l’avent soit partagé et en décembre du 1920 il créa le premier calendrier de l’avent en chocolat : « Weihnachtskalender »

Au début cette tradition fut partagée en Europe du Nord et à petit à petit dans tout le reste de l’Europe. Voilà la vraie histoire du calendrier à partager avec vos enfants !

Lire la suite