Blog d'une maman italienne à Montpellier

Roma, la città eterna (2ème partie)

4 Commentaires


J’espère vous avoir donné envie de visiter Rome avec mon premier billet, car nous allons décoller à nouveau!

Quand je rentre chez moi, dès que je mets pied à terre, je m’empreigne de l’air de Rome avec tous ses arômes. Le premier rituel consiste à aller avec mon père al forno (la boulangerie). C’est une étape incontournable. Quand on rentre dans le forno, avec ses parfums de pizza, de pains et de biscuits, on a envie de tout acheter ! Je prends toujours de la pizza bianca et de la pizza rossa (avec plein d’huile d’olive), des rosette et des ciambelline al vino. Je vous conseille d’accompagner la pizza bianca chaude avec de la mortadelle, ou bien avec du jambon cru et de la figue fraîche quand c’est la saison.

Des « forni » comme ça, on n’en trouve pas en France. Il faut essayer pour se rendre compte de la différence.

pizze 2

Souvent on me demande quels sont mes plats préférés. Il y en a beaucoup, mais quand je rentre, ma mère me prépare toujours de la fettina panata con la cicoria ripassata (veau pané avec des chicorées poêlées).

Une autre chose que j’adore faire, c’est prendre un bon petit déjeuner au bar à côté de chez moi avec mes sœurs. Je commande un cornetto e cappuccino pour la somme de 1,90€. Ou bien, je me régale avec une pâtisserie typique de Rome, il maritozzo con la panna (brioche avec chantilly) !

J’habite à Rome Sud, à côté de l’EUR, construit pendant les années 30 dans le cadre de l’Exposition Universelle. Dans ce quartier, j’aime bien me balader à côté du lac, jeter du pain sec aux canards avec mon fils. Il y a plein de jeux pour les enfants et, le printemps, c’est magnifique avec ses Sakura en fleurs. Vous pouvez y acheter une bonne glace (chez Giolitti) et la manger allongé sur l’herbe. Si vous avez envie de faire du shopping, le quartier s’y prête bien avec l’avenue Europa et ses boutiques, et, plus loin, le grand centre commercial Euroma2.

EUR

Si vous êtes des amateurs de l’époque préhistorique, toujours à l’EUR il y a le musée Pigorini, c’est très sympa à faire en famille.

L’accès au quartier est très aisé par le métro (arrêt EUR Fermi ou EUR palasport). Si vous êtes à l’EUR, passez aussi par San Paolo et visitez la Basilica di San Paolo fuori le Mura, qui est très belle et immense. Si dans votre promenade vous avez un petit creux, faîtes étape au Forno Leandro. Avec ses pizze et cornetti, vos yeux vont briller !

Un autre quartier qui se prête bien au shopping est celui autour de via Cola di Rienzo, pas loin de San Pietro. Vous pouvez associer la culture au plaisir, mais aussi à la nourriture ! Je vous conseille Castroni, une épicerie-café qui est une vraie caverne d’Ali Baba : il y a de tout, bonbons, pâtes, huiles d’olives, chocolats et confitures, miel, et même du café moulu sur place. Une autre épicerie très connue est Franchi (une institution depuis 1925).

Pas loin d’ici, Mondo arancina propose des pizzas, les fameux arancini siciliens et aussi des pâtisseries typiques. Je vous conseille aussi Pizza Bonci : la pizza est super, ma sœur a acheté le livre de Gabriele Bonci, et elle voudrait même participer à ses cours de cuisine !

img_0338-2ver_rounded-borders

Quand mon fils et moi allons en centre ville, nous aimons bien y aller en bus, ce qui permet de profiter de la beauté de la ville. Notre étape préférée est le Teatro Marcello dans le quartier juif. Nous aimons flâner au milieu des vieilles pierres, imaginer le vieux marché au poisson, nous perdre dans les petites rues, et arriver à l’ancienne pâtisserie juive, sans enseigne, mais où l’on fait de super gâteaux ! A proximité il y a aussi une très bonne gelateria, mon fils la connaît bien ! 😉

IMG_0332V

Une fois nos forces bien rechargées, nous partons pour la visite de la ville. Nous passons par il Campidoglio, Palazzo Venezia, les Fori Imperiali, jusqu’à arriver devant le Colosseo, le Colisé comme vous dites.

Une fois mon fils m’a dit :  « Maman pourquoi il est tout cassé ? » J’ai bien rigolé.

altaq1tj-cngdcdfymn7jv2j1nd1ieaujdz3jtkdpvbrkgw_rounded-borders

Il y a un quartier que je vous conseille de visiter aussi bien le jour comme la nuit : Trastevere-Campo dei Fiori. Perdez-vous dans les petites rues, vous aurez l’impression d’être dans un village : il y a des petits restaurant, des bars, des galeries d’art, des boutiques. Si vous empruntez la rue Giulia, vous vous rapprochez du quartier français, avec sa magnifique ambassade : le palazzo Farnese. Encore quelques pas, et vous serez à Piazza Campo dei Fiori, où il y a un beau marché le matin et vous pourrez prendre un apéritif ou un café dans un de ses nombreux bars, ou bien y goûter une glace. Faites étape au cinéma Farnese pour voir un film (même en français!).

roma-io-e-dirk-1009v_rounded-borders

Si vous cherchez un forno, je vous conseille le Forno di Campo dei Fiori et si vous avez envie d’un bon panino ou d’un apéritif entre amis alors essayiez Aristo campo, toujours sur la place.

Si vous allez au Panthéon, arrêtez-vous pour un bon café ou pour une granita al caffé con panna au café Tazza d’oro !

Les quartiers Transtevere et Testaccio ont été une source d’inspiration du grand poète Trilussa, célèbre pour ses œuvres en dialecte romanesque, il y a même une statue et une place qui porte son nom. Ce quartier reste un des plus beaux et des plus caractéristiques de la ville, il se prête bien pour la vie nocturne et les dégustations des spécialités locales. Son histoire est riche avec ses places Trilussa, Santa Maria in Trastevere, San Cosimato.

Le soir c’est aussi très sympa se balader dans Testaccio, quartier populaire mais très original avec ses bars, restaurants, disco et aussi le Musée Macro Future, musée d’art contemporain construit dans l’ancien Mattatoio (assomoir).

ingressomacrofuture.23jpg

Une bonne partie de la movida se passe à côté du Monte Testaccio (Monte dei Cocci ). Ce quartier prend ce nom parce qu’à l’époque romaine on y jetait les pots cassés (cocci). Au fil du temps les pots cassés se sont accumulés jusqu’à former une petite colline sur la quelle on peut se promener.

Dans ce quartier je vous conseille d’aller manger une bonne pizza à Nuovo Mondo ou, si vous voulez des pizzas plus originales, chez Acqua e Farina.

Pour ceux qui ont envie d’un repas un peu plus gastronomique je vous donne deux bonnes adresses : la première c’est Le Garage avec vue sur le quartier Testaccio et l’autre c’est le restaurant  Corsetti, une institution depuis le 1921.

Voici d’autres pistes pour bien manger à Rome.

Avec mes copines on aime bien découvrir des endroits différents. L’apéritif dînatoire est très à la mode, très sympa à faire entre amis et en famille. C’est économique et on goûte à différentes choses. J’adore le restaurant Doppio Zero dans le quartier Ostiense, un quartier très jeune, où il y a pas mal de restaurants, bars et discothèques. A Doppio Zero on paye seulement la boisson et on mange ce qu’on veut au buffet. Mon cocktail préféré est Doppio Zero, trop bon! Il y a différents types de pizza, pasta, etc, et il se prête idéalement pour le brunch le weekend.

D’autres endroits pour l’apéritif : Freni e Frizioni, The perfect bun, Momart, Pastificio, Voy (ils font aussi un brunch le dimanche.)

Un nouvel endroit sympa à Rome c’est Eataly, il se trouve à la station Terminal d’Ostiense, (ancienne gare) c’est «l’empire » de la nourriture italienne. Dans ses quatre étages de gourmandises italiennes, vous pouvez trouver des fruits, des légumes, de la viande, du poisson exclusivement d’origine italienne.

wp_00123923_rounded-borders

Au rez-de-chaussée il y a des restaurants populaires qui servent la piadina, par exemple la Piadineria (typique de l’Emilia Romagna), Pan’ino pour déguster des bons sandwichs personnalisés. A l’étage, je vous conseille la Friggitoria (on y trouve tout ce qui est frit vraiment trop bon : je vous conseille des plats typiques de Rome, le Suppli et le Baccalà fritto), mais aussi l’Osteria. Pour un dîner gastronomique, vous n’aurez qu’à monter au dernier étage. Si vous avez envie de desserts il y en a pour tous les goûts : des glaces artisanales, un chocolatier (Venchi),… Je vous assure que vous aurez envie de tout goûter.

Quand vous vous baladez à Rome vous pourrez constater qu’il y de quoi manger partout, et souvent pour un prix abordable. Envie de pizza ? Il y a des pizzerie qui font la pizza à la coupe avec différentes goûts et pour boire il y a partout les petites fontaines publiques avec l’eau potable toujours fraîche !

pizze roma

Elles s’appellent « nasoni » pour la forme du robinet en fer qui ressemble à un grand nez.  Pour terminer une bonne glace! (prix à partir de 1.50€ – 2.00€ )

nasone.2jpg

 

Je vous donne toutes les adresses pour manger par quartier :

 

Quartier Trastevere –Testaccio :

Trattoria Da Felice  Restaurant romain historique (depuis 1936), Via Mastro Giorgio 29 (Testaccio)

Le Garage  Via degli Stradivari, 6, 00153 Roma, avec  vue sur Testaccio

Corsetti  Piazza San Cosimato 27, 00153 Rome

Freni e Frizioni  Via del Politeama, 4/6, 00153 Roma

Acqua e Farina Piazza Orazio Giustiniani, 2 00153 Roma

 Nuovo Mondo Via Amerigo Vespucci, 15 00153 Roma

 

 

Centro Storico :

Matricianella Via del Leone, 4, 00186 Roma, restaurant romain historique (depuis 1936)

The perfect bun Largo del Teatro Valle, 4 00186 Roma

 Pane e Panella Via Merulana 54, 00185 Roma

Il Mercato centrale  via giolitti, 36  00185 Roma

 

 

 Quartier Roma nord Nomentana :

Momart Viale 21 Aprile, 19 00162 Roma

Lanificio Via di Pietralata, 159 00157 Roma

 

 Quartier San Lorenzo :

Pastificio Via Tiburtina, 196 Roma

Porca Vacca Via dei Sabelli, 99 00185 Roma

 

Ponte Milvio :

 Voy Via Flaminia, 496/c 00191 Roma

 

Quartier Monteverde :

Mo’ Mo’ (restaurant très trendy dans une villa style années 30 )  quartier Monteverde Piazza Carlo Forlanini, 10, 00100 Roma

 

Quartier  EUR – Ostiense :

Il Fungo 1, Piazza Pakistan – 00144 Roma

Shangri là Corsetti 141, Viale Algeria – 144 Roma

O’ MASTO 13, Largo Carlo Salinari – 00142 Roma

Verde pistacchio  restaurant bio- végétarien Via Ostiense 181, Roma

Doppio zero Via Ostiense, 68 00154 Roma

Eataly Piazzale XII Ottobre 1492 Roma

Porto Fluviale  Via del Porto Fluviale, 22 – 00154 – Roma

Queen Makeda Via di S. Saba, 11, 00153 Roma, Italie

 

Qu’attendez-vous ? Faites vos valises et partez pour Rome !

Si vous avez des questions ou vous voulez partager votre expérience avec nous n’hésitez pas à nous écrire.

 

FG

 

Foto Macro dal sito : ro.ma

Publicités

4 réflexions sur “Roma, la città eterna (2ème partie)

  1. Leggendo l’articolo e guardando le foto quasi si sentono i profumi della pizza e del pane, insomma viene proprio l’acquolina in bocca, chissà cosa ne pensano i fornai, i pasticceri e i ristoratori che avete citato nell’articolo, perchè non li informate?

    J'aime

  2. Un saluto dalla città eterna e , soprattutto, appetitosa!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s